11.11.18

Alors ... plutôt fondue, tartiflette ou raclette ?


Recette Fondue fromagère

Cliquez sur l'image pour bien lire la recette de la fondue au fromage

https://4.bp.blogspot.com/-TNxhq0L3UvM/WLg__g0SpmI/AAAAAAAAgSo/uxvclgpch-0DWAVGXnuwY_6wsnF8z4_DQCLcB/s1600/fondue.jpeg

Pour aller plus loin ...  Une spécialité des Alpes , la fondue savoyarde

Recette La Tartiflette

Cliquez sur l'image pour bien regarder et lire  la recette de la tartiflette

https://3.bp.blogspot.com/-qTsIQ18qz8k/WKNhwuuz49I/AAAAAAAAfyU/0CSjvgNASY8pbVehfqQuf2GwAl6Y1n6zACLcB/s1600/rtarti.jpg

Pour aller plus loin ...  Recette de la tartifleur , entre tartiflette et tarte fleur

Recette Raclette montagnarde

Origine et recette de la véritable raclette montagnarde
 

D'où vient ce plat ?

La raclette est née dans les Alpes, en Suisse dans le Valais. C’est dans ce canton qu’était produit, dès le XIIe siècle selon la tradition, le fromage Raclette, au lait de vache et à la pâte pressée non cuite.

Des fromages à raclette de type pasteurisé sont aujourd'hui fabriqués dans de nombreuses régions de Suisse, en France dans les régions d'Auvergne, de Savoie, ( la raclette de Savoie - label européen de garantie et d'origine ) , de Franche-Comté et de Bretagne

Des informations supplémentaires en ouvrant les liens

La tradition 

Traditionnellement les bergers coupaient les meules en deux, les plaçaient dans la cheminée et raclaient le fromage fondu sur une tranche de pain ou leurs pommes-de-terre.

Aujourd’hui, lorsque vous dégustez ce plat en Suisse, c’est encore un racleur professionnel qui remplit votre assiette.


Les restaurateurs français installent souvent le four à raclette à même la table, le raclage étant alors à la charge des convives.

Et en France ?

En France ce plat est devenu populaire avec le développement des sports d’hiver dans les années 1960.
  
La recette 

Météo à la carte nous propose de découvrir "la véritable raclette montagnarde"



Pommes de terre, charcuterie, fromage : voilà le tiercé gagnant d’une raclette réussie. Si à l’origine ce plat était dégusté en été par les bergers aujourd’hui, il se retrouve sur nos tables dès que les températures baissent.

Bon appétit !

10.11.18

Affiche : Labels ( La valorisation des produits )

Cliquez sur l'image ci-dessous pour voir l'affiche taille réelle (JPG)

https://3.bp.blogspot.com/-Gjr1xKii9Gs/WZDOWg82pNI/AAAAAAAAivg/2WdtrmuIg-UiTIKSDHWMSC0h7O15wEBYACLcBGAs/s1600/Labels.jpg

Vous pouvez imprimer / télécharger l'affiche (PDF) sur Calameo par ici

http://agriculture.gouv.fr/ 

9.11.18

Fruits et légumes du mois de novembre

Visuel pour apprendre et / ou réviser le lexique des fruits et légumes 

https://2.bp.blogspot.com/-tH2ojdeB7Lc/W9872rj-GcI/AAAAAAAArxY/lfgDqPl5m5o03D5ZMVqBhg_1x70uH235ACLcBGAs/s1600/fln.jpg

Pour bien regarder et lire cliquez sur l'image 

Télécharger ( PDF ) par ici

Source 
http://www.becomeadinosaur.com/

8.11.18

Le couscous plat préféré des français Karambolage Arte



Transcription


"Nathalie Karanfilovic est française mais elle vit à Stuttgart, dans le sud de l'Allemagne. Elle nous présente maintenant un plat français, vraiment très, très français.


Connaissez-vous le plat préféré des Français ? Figurez-vous qu’un récent sondage a révélé que, si la traditionnelle blanquette de veau arrive toujours en première place, c’est le couscous qui arrive en seconde position coiffant ainsi sur le poteau les moules frites et la côte de bœuf.

Mais enfin le couscous n'est pas une spécialité française me répondrez vous , et alors , il est en effet devenu au fil des années l'un des plats le plus populaire ( ... )


Toute ménagère française digne de ce nom se doit par ailleurs de posséder un couscoussier dans sa batterie de cuisine. Des "allô couscous" émaillent enfin les quatre coins de la France pour répondre aux envies pressantes de ce délice oriental.


A force, les Français en oublieraient presque que le couscous est au départ originaire du Maghreb. Etymologiquement, le mot couscous vient de l’arabe "kuskus" qui a lui-même emprunté le mot "k’seksu" qui signifie en berbère "bien roulé", "arrondi" comme la graine de semoule que l’on roule traditionnellement à pleines mains


Le terme "couscous" désigne aujourd’hui aussi bien la semoule de blé que le plat cuisiné dont la semoule est l’ingrédient de base. Ce mets se compose généralement d’un bouillon de légumes et de viande, le tout épicé au ras-el-hanout et relevé d’une pointe de harissa. ( ... )


Depuis, le couscous est rentré dans le quotidien alimentaire des Français en s’adaptant aux mœurs gastronomiques avec plus ou moins de bonheur. On le sert au poulet dans les cantines d’école, aux merguez dans les ginguettes, il sera "maison" au bistrot du coin, "royal" les jours de fête et accompagnera le traditionnel méchoui du 14 juillet organisé par le comité des fêtes de la mairie. Franchouillard à souhait, il lui arrive même – ô blasphème ! - d’être agrémenté de côtelettes de porc pour des raisons que le couscous ignore...


Mais pourquoi donc le peuple français plébiscite-t-il le couscous avec tant d’ardeur ? D’abord parce que le couscous, c’est bon, c’est sain mais aussi probablement parce que c’est un plat qui rassasie toute la famille pour un coût modeste. Et on l’arrose comme il se doit d’une petite bouteille de Sidi-Brahim ou de Boulaouane, de quoi éteindre le feu animé par la harissa. Alors, qui a dit que le couscous n’était pas un plat national ?"

Texte : Nathalie Karanfilovic
Publié sur http://www.arte.tv/fr
karambolage , émission du 11 Février 2007
Vidéo : http://www.youtube.com/user/Neurovision76?feature=watch

7.11.18

Apprendre FLE : recettes de cuisine ( Carmen Vera )


La professeur Carmen Vera Pérez propose dans sa page d'execices en hot-potatoes des recettes de cuisine pour apprendre le français , je vous fais des liens vers ces activités .

Lisez les consignes , faites les activités en profitant des outils pour vous aider mis à votre disposition, vérifiez . Si en bas de page vous retrouvez " Continuez " , cliquez pour terminer l'activité . Vous serez toujours corrigés en ligne





Recette de la tarte aux raisins muscat et menthe poivrée ( A2 )



Apprendre le français avec TV5Monde propose des activités ( Niveau A2 ) pour travailler cette recette , extraite de l'émission Épicerie fine , en cours de FLE

Trois exercices d'écoute et un exercice pour travailler le vocabulaire ( Chiffres et nombres )

Retrouvez la vidéo et les exercices par ici

Pour aller plus loin

Regardez

Intégrale Épicerie fine : menthe et raisin muscat du Comtat Venaissin

Bon apprentissage !

5.11.18

Les expressions en français pour aller au restaurant


Vous êtes en France, pays de la gastronomie, et vous souhaitez aller au restaurant ?
Apprenez toutes les expressions utiles en français avec Caroline !
Comment commander un plat ?
Quelles sont les codes et les habitudes à connaître quand on va au restaurant en France ?
Toutes les astuces à connaître pour vous exprimer avec aisance à l’oral, dans toutes les situations !

4.11.18

Recette : Pain perdu du placard de Christophe Michalak



Christophe Michalack revisite la recette du pain perdu traditionnel le rendant encore plus moelleux et gourmand

- Personnes : 4
- Difficulté : Très facile
- Temps : 20 min. + 40 min. de cuisson
- Bon marché
- Cal/Personne : 279

Ingrédients

- 50 g de brioche
- 15 g de raisins secs
- 1/2 gousse de vanille
- 3 jaunes d'oeufs 30 g de cassonade
- 60 g de lait 240 g de crème fleurette
- 5 g de rhum
- Quelques pincées de caramel mixé

La recette en vidéo





Préparation de la recette

1. Préchauffez le four à 180 °C (th. 6).
   
2. Ôtez la croûte de la brioche et coupez-la en petits cubes. Posez-les sur une plaque de cuisson et toastez-les légèrement au four pendant environ 10 min.
   
3. Faites chauffer un peu d’eau, ajoutez les raisins secs et laissez gonfler 15 min. Égouttez.
  
4. Baissez la température du four à 120 °C (th. 4).
  
5. Grattez la gousse de vanille et récupérez les grains. Placez-les dans un saladier, ajoutez les jaunes d’œufs, la cassonade et mélangez bien. Ajoutez le lait, la crème et le rhum. Mélangez avec les dés de brioche et laissez-les s’imbiber pendant 15 min.
  
6. Beurrez généreusement un plat ou une poêle allant au four puis sucrez-le. Faites un tour sur le bord de la poêle. Videz l’excédent de sucre sur un papier cuisson pour pouvoir le récupérer.
  
7. Versez-y la préparation, puis parsemez de raisins secs.
  
8. Enfournez pour 25 min, puis laissez refroidir 30 min. Augmentez la température du four à 220 °C (th. 7-8), saupoudrez de caramel mixé et toastez au four quelques minutes.

Source
http://www.elle.fr/

À regarder dans le blog

Une autre recette du pain perdu du même chef

La recette du pain perdu , par Christophe Michalak  

Laquelle préférez-vous ?

3.11.18

C'est quoi l'alimentation du futur ?


L’alimentation du futur devra être meilleure pour la santé, mais aussi ne pas nuire à l’environnement et répondre à l’augmentation de la population. C’est pourquoi on réfléchit déjà à consommer des algues, ou encore des insectes.

Écoutez


Transcription

D’ici une vingtaine d’années, le contenu de nos assiettes va beaucoup changer.

L’alimentation du futur doit répondre à 2 grands défis : l’augmentation de la population et la protection de l’environnement.

Comment nourrir 8,5 milliards d’habitants en 2030 avec des produits qui, comme la viande ou le maïs, nécessitent beaucoup d’eau ?

La viande fournit les protéines indispensables pour notre développement. Or on peut en trouver ailleurs, dans des plantes comme le soja mais aussi dans les insectes !

Les Africains et les Asiatiques ont depuis longtemps l’habitude de manger des chenilles, des termites ou des sauterelles.

En Europe, manger des grillons au chocolat ou des vers de farine va devenir de plus en plus banal. Tu as déjà essayé ?

Les scientifiques savent aussi créer de la viande artificielle en laboratoire à partir de cellules de vache. Cette nouvelle technologie permet d’économiser beaucoup d’eau. Mais ce steak synthétique n’a pas encore la saveur de l’original.

Dans la salade du futur, la laitue sera remplacée par les algues comme la nori ou le wakamé, déjà proposés dans les restaurants japonais.

Au-delà de ces produits, l’alimentation du futur sera surtout zéro déchet. Car aujourd’hui, un tiers de la production alimentaire mondiale est gaspillée et perdue.

Savoir inventer de nouvelles recettes pour récupérer les restes, c’est ça aussi la cuisine du futur !

2.11.18

Le grog , la vraie recette pour affronter l'hiver


Le saviez- vous ?

Le grog est une boisson faite de rhum mélangé à du lait chaud ou à de l’eau chaude.

Ces deux éléments en constituent la base, et sont complétés de nos jours par quelques gouttes de jus de citron, mais aussi du sucre de canne, de la cannelle, du miel, du sirop de sucre liquide ou "gomme".
 
Il est couramment associé à un "remède de grand-mère" pour lutter contre les rhumes ou les coups de froid car il adoucit la gorge et réchauffe. Contenant de l’alcool, il reste déconseillé de l’associer à la consommation de médicaments contre les états grippaux ou rhumes courants.


Histoire

Le grog est une invention de l’amiral anglais Edward Vernon qui, en 1740, eut l’idée d’ajouter un litre d’eau chaude à chaque quart de litre de rhum que l’on distribuait à ses marins, afin de réduire leur consommation de rhum.

L’amiral était surnommé "le vieux grog" du fait que le vêtement qu’il portait en permanence était en tissu grossier, dit à gros grain, et appelé pour cette raison grogram en anglais. C’est ainsi que le surnom de l’amiral devint celui de la nouvelle boisson. Par la suite, du jus de citron y fut rajouté une fois ses propriétés antiscorbutiques connues.

Il est notamment fait référence à cette boisson dans le journal de la première traversée du continent nord-américain. Remontant le cours du fleuve Missouri (entre 1804 et 1806), le capitaine William Clark écrit dans le chapitre 11 (Le grand portage) en date du 29 juin : " Nous avons retrouvé l'équipe dans une grande confusion. (…) Certains même ont failli être tués. (…) Je les ai réconfortés avec un peu de grog."

Le mot grog entre dans le Dictionnaire de l'Académie française en 1835

La recette en vidéo

Voilà comment concocter un bon grog, bien meilleur que celui des marins anglais du XVIIIe siècle.

La vraie recette du gog ( pour affronter lhiver )





Description de la recette

- Ingrédients

- 4 c. à s. de rhum ambré

- 1 c. à s. de miel

- Un demi-citron

- 15 cl d’eau

- Recette

- Prélevez une bande de zeste du demi-citron, puis pressez-le.

- Mettez le jus et le zeste dans une tasse.

- Ajoutez le miel et le rhum.

- Faites bouillir l’eau, puis versez-la dans la tasse.

- Mélangez et dégustez bien chaud !


Les variantes modernes du grog peuvent contenir d’autres alcools tels que le whisky, le cognac ou, en Normandie, le calvados et cidre ou, en Lorraine, le schnaps.

Sources

https://fr.wikipedia.org/
http://www.slate.fr/